Publié le 15.06.2019

Bol d’Or Mirabaud - Ladycat Powered by Spindrift Racing en tête au Bouveret

  • Le catamaran skippé par Yann Guichard a franchi la barge du Bouveret à 14h35, après 4 h 35’ 04’’ heures de course. Un temps relativement rapide, qui ne reflète pas la lenteur de la course des monocoques. Orages violents prévus ces prochaines heures.

    Le départ de la 81è édition du Bol d’Or Mirabaud a donné lieu à un très beau spectacle, grâce au rayon de soleil providentiel qui a chassé la pluie quelques minutes avant le départ. 

    Le léger vent de sud-ouest a permis aux monocoques de partir sous spinnaker, tandis que les multicoques glissaient en direction de la bouée de contournement de Genthod. Premier à franchir cette dernière, le catamaran 

    Safram, barré par Christophe Peclard, devançait Realteam et Okalys. 

    Les voiliers de tête ont ensuite bénéficié d’une Molaine - un vent soufflant de la côte française perpendiculaire au lac - qui les a propulsés a grande vitesse en direction de Nyon, atteint en une heure à peine. 

    Les monocoques, eux, ont mis plus de temps à s’élancer, le gros de la flotte s’extirpant très péniblement du petit-lac. 

    La traversée du grand-lac s’est faite par le centre dans un premier temps, puis le long de la côte française sur la deuxième moitié du lac. Le vent était très irrégulier, permettant aux leaders de faire des pointes à plus de vingt noeuds par moments, avant de tomber dans des « molles » typiquement lémaniques. 

    Ladycat Powered by Spindrift Racing a le mieux géré la première moitié de course, franchissant la barge du Bouveret à 14h35, après 4 heures 35’ 04’’ de course. Deuxième, Realteam Sailing comptait 37 minutes de retard (mais très peu de distance compte tenu de la faiblesse du vent) tandis qu'Eleven Sailing Team suivant trois minutes plus tard. 

    Les spectaculaires Liberas (sortes de dériveurs géants avec des échelles de trapèze) Raffica et Principessa dominent quant à eux le classement des monocoques, devant SYZ & CO et TBS. Les monocoques les plus performants suivent, entre Evian et Thonon, tandis que le gros de la flotte navigue encore dans le Petit-Lac. 

    La course peut être suivie en direct sur notre plate-forme LIVE, sur YouTube, Léman Bleu et Radio Lac. Des caméras embarquées sur des bateaux permettent de vivre le BOM comme si vous y étiez ! Enfin, le public peut suivre la course sur les réseaux sociaux du BOM (Facebook, Instagram, Twitter, Snapchat) avec le #BOM19.

    A noter que Météo Suisse a émis un avis de tempête degré 3 sur tout le lac dès maintenant, dont l’intensité maximale est prévue entre 17h00 et 22h00. 

    © Nicolas Jutzi

Dernières actualités DU Bol D'OR Mirabaud

Top