Publié le 29.06.2016

Newsletter juillet 2016

  • Les héros cachés du Bol d’Or Mirabaud 2016

    Le Décision 35 Ladycat powered by Spindrift Racing et le spectaculaire monocoque à échelles hongrois Raffica, vainqueurs respectivement du Bol d’Or Mirabaud et du Bol de Vermeil, sont les rois de l’édition 2016; ils ont été célébrés comme des héros. Les vainqueurs de chaque classe ont eux aussi goûté à l’ivresse du podium, et reçu l’acclamation méritée. 

    A l’inverse, de nombreux concurrents du Bol d’Or Mirabaud 2016 ont accompli de véritables exploits demeurés anonymes; c’est la loi du nombre. Coup de projecteur sur quelques héros oubliés…


    Raïjin

                        
     

     


















    Honneur au Président de la Société Nautique de Genève, Pierre Girod, et au propriétaire de Raïjin Philippe Bertherat, brillants 32èmes et cinquième monocoque du classement général, derrière un Libera et trois Psaros 40. Le Psaros 33 de la SNG s’est même offert le luxe de franchir la barge du Bouveret à la seconde place des monocoques; un rang qu’il n’a logiquement pas pu tenir sur le trajet retour, effectué au portant. La performance n’en est pas moins belle!


    3D NEXUS -CORIACE2 

                         

















    Le frêle et inconfortable 6.5 m SI se classe quatrième des TCF3, à la 108è place, après 19h22 de course. Il suffit de voir la photo de ce voilier, barré par Coriolan Rousselle et membre du très britannique RORC pour vouloir lui décerner une palme spéciale du mérite lémanique! 


    SIX TOYS 

                           


















    Ce catamaran de type Tornado, barré par le français Eric le Bouedec, a franchi la ligne d’arrivée à la 115è place, après 19h23 de course. En 1967, un Tornado (future classe olympique) avait pour la première fois disputé le Bol d’Or, barré par Claude Bourquin et Michel Nerbolier. Il avait franchi la marque du Bouveret en tête, devant le 8mJI Marie-José II, puis terminé quatrième. Mais il n’avait pas été classé, ce type de voilier étant jugé inacceptable par l’establishment de l’époque. Coup de chapeau à tous les catamarans C1 d’avoir brillamment prouvé le contraire!


    CHEMINEES POUJOULAT 

                        
















    Bernard Stamm et ses coéquipiers, habitués aux plus grands honneurs, ont dû serrer leur poing dans la poche de leur ciré, franchissant la ligne d’arrivée à la 154è place, après 19h38 de course, dix heures après le vainqueur de la classe M2 et un quart d’heure après le premier Surprise… Intéressant en régate monotype en mer, le Diam 24 n’était pas au mieux de sa forme dans les conditions de ce Bol…


    ENTROPIE 

                                                               












    Le Bavaria 32 barré par Alexander Scherl a été le dernier voilier à franchir la ligne d’arrivée, à la 429è place, après 28h55 de course. On lui souhaite d’avoir conservé son bimini jusqu’à la fin!





    Un Bol a vocation européenne 


     

    ©Loris von Siebenthal

    Des équipages venus des principaux lacs d’Europe, ou représentant les grandes régates européennes, ont participé au Bol d’Or Mirabaud à bord des monocoques Saphire 27. Mention spéciale à l’équipage hongrois (encore!) du Team Kekszalag, 118è du classement général et dixième de la catégorie TCF3. Le voilier barré par Attila Nagy devançait Le Cinq d’André Guggiari, le Team Barcolana (171è) et l’équipe Tour de Belle-Ile (239è). Egalement engagés dans cette « course dans la course », l’équipe Team Bol d’Or Mirabaud, barrée par Ezequiel Schargorodsky, le responsable du Sailing Team SNG, 249è et le team Centomiglia, 297è. 
     

    Au-delà de ces résultats quelque peu anecdotiques - sauf pour ceux qui les ont obtenus à la sueur de leur front - ces équipes symbolisent le désir de rapprochement des responsables des grandes régates européennes, initié par le président du Bol d’Or Mirabaud Rodolphe Gautier. 

    Les concurrents du Bol d’Or Mirabaud sont chaleureusement invités à mettre leur voilier en remorque ou
    trouver un voilier de location pour participer à ces belles régates internationales. Pour plus d’informations: 

    http://www.barcolana.it
    http://www.kekszalag.hu
    http://www.tourdebelleile.com
    http://www.centomiglia.it
    https://www.lsc.de/rund-um-aktuelles/

     

    Un Bol d’Or d’amplitude mondiale

    Le Bol d’Or Mirabaud 2016 a bénéficié d’une excellente couverture médiatique, et eu des répercussions dans le monde entier. Au-delà des statistiques de suivi sur les réseaux sociaux, qui ont littéralement explosé, des innombrables articles publiés en Suisse ou diffusés sur les ondes Radio & TV, notre régate favorite a été mentionnée de façon exhaustive en Italie, en France, en Hongrie… et même en Chine!


    Un grand merci aux bénévoles du BOM 2016

    ©Loris von Siebenthal


    Pas moins de cent bénévoles ont contribué au succès de ce Bol d’Or Mirabaud 2016 ! 

    Engagés notamment dans le processus d’inscription des concurrents, dans la gestion des places d’amarrage, des bateaux presse et surtout tout au long de la nuit dans la collecte des résultats, ils ont effectué un travail formidable en gardant le sourire du début à la fin. 

    Un grand merci à toutes et à tous: le Bol d’Or Mirabaud n’aurait pas été possible sans leur contribution précieuse.

     

    Cuvée spéciale Bol d’Or Mirabaud


    DISPONIBLE JUSQU’AU 31 JUILLET !

    Dégustée en avant première lors de l’édition #BOM16, prolongez le plaisir en commandant votre Cuvée Bol d’Or Mirabaud.

    Rendez-vous sans tarder sur www.renaissance.ch/cuvee.

     

    Revivez le (et surtout votre) Bol d’Or Mirabaud

    Tout se voit, tout se sait… Le bord qui tue au large de Meillerie, l’entêtement dans la baie de Rolle, le pire bord carré de l’histoire de la voile ou le coup de génie que personne d’autre n’a vu. Revivez-les grands moments de la course à l’infini, cachez les à jamais ou montrez-les à vos collègues de bureau. 

    Le replay du Bol d’Or Mirabaud 2016 sur Trac Trac, c’est ici !


    Résultats complets
     

    Vous ne savez plus si vous étiez 197è ou 198è au Bouveret, si vous avez passé la ligne d’arrivée parmi les 300 premiers ou si votre pire ennemi juré a terminé devant vous: retrouvez tous les résultats.

     

    Des partenariats originaux

    Le Comité d’organisation du Bol d’Or Mirabaud tient à remercier tous ses partenaires pour leur soutien enthousiaste, efficace et amical. Certains d’entre-eux ont rejoint le Bol d’Or Mirabaud et ont apporté une contribution originale, utile, nécessaire, amicale ou indispensable selon les cas….

    La Ville de Genève, par exemple, a permis l’entreposage et la mise à l’eau des catamarans C1 depuis l’esplanade de Port Noir, libérant un espace considérable autour de la grue. La Ville a par ailleurs permis le pavoisement du Pont du Mont-Blanc, entièrement décoré aux couleurs du Bol d’Or Mirabaud, pour notre plus grande fierté. 

    L’espace Les Voiles, adjacent a la SNG et magnifiquement situé dans le prolongement de la ligne d’arrivée, n’a pas été autant utilisé que nous l’aurions souhaité en raison de la météo. Le progrès est néanmoins considérable, et l’idée excellente; nous espérons vivement la reconduire à l’avenir - avec un coup de pouce de la météo en prime! 

    Un grand merci à eux, et à tous les autres partenaires et supporters du Bol d’Or Mirabaud 2016!

Dernières actualités DU Bol D'OR Mirabaud

Top