Publié le 12.06.2015

Team Tilt remporte la 77ème édition du Bol d’Or Mirabaud devant Alinghi au terme d’un final haletant

  • Après 12 heures de course, Team Tilt barré par le jeune Sébastien Schneiter, 19 ans, remporte son premier Bol d’Or Mirabaud après avoir résisté au retour fulgurant d’Alinghi barré par Ernesto Bertarelli qui échoue à quelques longueurs du vainqueur. Ladycat powered by Spindrift Racing complète le podium de cette 77ème édition marquée par de faibles vents à l’aller et un retour sous l’orage.

    Genève, le 14 juin 2015. Dix-huit petites secondes… Après plus de 12 heures de courses, seules 18 petites secondes séparent le vainqueur de la 77ème édition du Bol d’Or Mirabaud, Team Tilt, de son dauphin, Alinghi au terme d’une course passionnante qui a connu plusieurs leaders consécutifs.

    Après un coup d’envoi sous un magnifique soleil, c’est Ladycat barré par Dona Bertarelli qui prenait le meilleur départ et menait résolument la flotte des 472 bateaux jusqu’au bout du lac avant d’être finalement rejoint par deux autres D35. Le passage au bout du lac, à la barge du Bouveret, s’effectuait après plus de 7 heures de course selon l’ordre suivant : 1er Realteam barré par Jérôme Clerc (7h19’50’’) – 2ème Team Tilt barré par Sébastien Schneiter (7h20’11’’) – 3ème Ladycat powered by Spindrift Racing barré par Dona Bertarelli (7h20’50’’).

    Le retour s’effectua comme prévu sous l’orage, voire sous la grêle. Des conditions qui plaisent aux jeunes du Team Tilt, très agressifs par gros temps. « Le premier grain nous a aidés à revenir sur Alinghi et Okalys qui nous avaient un peu distanciés, témoigne le skipper genevois Sébastien Schneiter. Le deuxième grain nous a permis de prendre la tête au large d’Yvoire après un beau duel avec Okalys. » Team Tilt creusait ensuite l’écart avec Okalys, barré par le dernier vainqueur du Vendée Globe, François Gabard, et ses autres poursuivants jusqu’aux portes de Genève où le vent faiblissait brusquement, une fois l’orage passé. Un retour au calme qui favorisait le rapprochement des poursuivants. La tension montait alors à son comble à quelques encablures de l’arrivée quand, fidèle à son habitude, Ernesto Bertarelli finissait en trombe pour échouer finalement à 18 secondes du vainqueur, Team Tilt, qui l’emportait en 12h05’58’’. « C’était une régate magnifique, déclare Ernesto Bertarelli. Nous sommes très contents de notre performance et de notre belle remontée depuis le Bouveret. »

    Auteur également d’un formidable retour, Dona Bertarelli terminait sur la 3ème marche du podium sur son Ladycat powered by Spindrift Racing, un peu plus d’une minute après Team Tilt.

    « C'était une course formidable, difficile, fidèle à l’image du Bol d’Or Mirabaud, témoigne Dona Bertarelli. Nous sommes très satisfaits d’être une nouvelle fois sur le podium car, après avoir mené la course, nous avons connu des conditions plus difficiles. Nous félicitons les vainqueurs. »

    Après avoir remporté trois des quatre régates du D35 Trophy depuis le début de la saison, Team Tilt confirme donc sa domination dans cette classe. Composée de jeunes régatiers genevois dont l’âge varie entre 19 et 26 ans, le Team Tilt était pour l’occasion renforcé par deux marins expérimentés, Alex Schneiter et Tanguy Cariou.
    « J’avais déjà gagné le Bol en M2, mais celle-là c’est la plus belle des victoires car je l’ai faite avec mon fils Sébastien et on gagne devant Alinghi, ce n’est pas rien parce qu’on a tout eu sur cette course et c’était très tendu à la fin», explique Alex Schneiter. Rappelons que deux des jeunes équipiers de Team Tilt, Sébastien Schneiter, barreur, 19 ans, et Lucien Cujean, 25 ans, suivent actuellement une préparation olympique en 49ers. L’équipage Team Tilt était complété par Bryan Mettraux et Arnaud Psarofaghis, qui a également barré en alternance avec Sébastien Schneiter.

    Dans la catégorie M2, c’est le bateau neuchâtelois Team Seven, barré par Bertrand Geiser qui s’impose en 12h31’32’’. Teamwork, barré par Nils Palmieri et Petercam, barré par Frédéric Moura terminent respectivement à la seconde et la troisième place de la catégorie M2.

Dernières actualités DU Bol D'OR Mirabaud

Top