Publié le 15.06.2013

Zenith Fresh remporte la 75ème édition du Bol d’Or Mirabaud

  • Zenith Fresh, Ventilo M1, a défié tous les pronostics en gagnant haut la main la 75ème édition du Bol d’Or Mirabaud. Il s’est non seulement imposé devant la flotte des Décision 35, mais a également creusé un écart substantiel de près de deux heures avec le deuxième, Team SUI 9, barré par Christian Wahl et le troisième, Alinghi, barré par Ernesto Bertarelli. Toujours bien placé lors de la première moitié de la régate, Zenith Fresh a passé en premier à la barge du Bouveret, pour prendre définitivement la tête de la course. Le Libera Raffica a brillamment défendu son titre de premier monocoque. Il a franchi la ligne d’arrivée après 15h01’44’’et s’est adjugé le Bol de Vermeil.

    Composé de Christophe Péclard (à la barre), Jean-Philippe Bucher, Thierry Froidevaux, Nicolas Kauffmann et Daniel Schmaech, l’équipage de Zenith Fresh a fait preuve d’une grande sérénité et d’une parfaite maîtrise technique tout au long de la course. C’est dans les zones moins ventées que Zenith Fresh est allé chercher sa victoire en maniant parfaitement des transitions délicates, aidé également par un bateau relativement léger. Zenith Fresh est le premier bateau à battre en brèche la domination ininterrompue des D35 au Bol d’Or depuis 2004.

    La domination de Jean-Philippe Bucher et son équipe a été palpable tout au long de la course. « Notre tactique à la sortie du Bouveret et la recherche constante de petits vents le long de la côte française s’est avérée payante, car nous avons ainsi pu distancer nos poursuivants. La dynamique sur le bateau était excellente, avec une bonne cohésion de l’équipe et surtout une bonne ambiance. C’est une victoire fantastique. C’est un rêve d’enfant qui se réalise. » s’exclame très heureux Jean-Philippe Bucher. « Nous avons mis quatre ans pour mettre au point ce bateau et finalement gagner le Bol d’Or Mirabaud. »

    Le Ventilo M1 Zenith Fresh a été mis à l’eau en 2010, et terminait 5ème du Bol d’Or Mirabaud cette année-là, malgré un temps de préparation restreint. Il s’était classé 8ème en 2011, et avait démâté et abandonné la course lors de la 74ème édition du BOM. Zenith Fresh a été conçu et développé par l’ingénieur Christian Favre, fondateur de la société C-System, spécialisée, entre autres, dans la fabrication de la gamme des catamarans de sport Ventilo, dont le fameux Ventilo 28, l’incontournable M2.

    Dominique Wavre, parrain du 75ème Bol d’Or Mirabaud, se réjouit de la belle victoire de Zenith Fresh : « C’est un Bol D’Or Mirabaud passionnant, très intense, mais aussi inhabituel et étonnant si l’on songe à l’écart que Zenith Fresh a réussi à creuser. C’est lors des transitions, par petit vent, que ce Ventilo M1, plus léger, a réussi petit à petit, à forger sa victoire. »

    A l’arrivée, les bateaux du 2ème au 13ème rang se tenaient en 8 minutes, soit dans un mouchoir de poche, tout comme lors du passage du Bouveret, lorsque les huit premiers équipages ont franchi la barge en l’espace de dix minutes. Ce qui démontre malgré tout l’intensité de la compétition tout au long de cette régate-anniversaire.

    Dans la catégorie des M2, Teamwork s’impose, terminant à une superbe 9ème place au général. Notons également que le bateau hongrois, Libera Raffica (NJ), a passé la barge du Bouveret en tête de la flotte des monocoques et a réédité sa performance de l’an passé, en s’adjugeant le Bol de Vermeil.

Dernières actualités DU Bol D'OR Mirabaud

Top