Publié le 17.06.2012

Une très belle 74ème édition en prélude au 75ème anniversaire de la régate !

  • La plus importante régate en eaux fermées du monde aura été à la hauteur de sa réputation.  A l’issue d’une édition très tactique, la  74ème  édition  du Bol d’Or Mirabaud a été remportée par le jeune équipage du Centre d’entrainement à la régate de la Ville de Genève  (le CER)  sur  le Décision 35 Realstone Sailing. Il a franchi la ligne après 10 heures et 52 minutes, devant  de Rham Sotheby’s  et Zen Too. Chez les monocoques,  le Libera Raffica (29ème place au général) remporte le Bol de Vermeil. Chez  les Surprise, principale catégorie représentée au départ de la course avec 115 bateaux, c’est  Velasco-Uship-Port de Sciez  (77ème  place)  qui s’impose.  Cette édition,  a rassemblé  quelques  3’000 participants et 469  bateaux, dont près de 350 ont passé la ligne d’arrivée. 
     
    Realstone Sailing  remporte une  victoire amplement méritée, une belle récompense pour ces navigateurs dont la moyenne d’âge est de 25 ans. Ils ont su composer brillamment avec pas moins d’une quinzaine de changements de vent durant la course. Le team de Jérôme Clerc,  a  résisté, tout au long de la course,  aux assauts de son poursuivant de Rham Sotheby’s et a fait preuve d’un excellent sens tactique ainsi que d’une grande assurance.  
     
    « Courue dans des airs soutenus et sous un soleil radieux,  cette édition prépare magnifiquement  le  75ème  anniversaire de cette régate légendaire »,  a  déclaré Michel Glaus, président du Comité d’organisation du Bol d’Or Mirabaud.  « Cette victoire représente  une  récompense significative pour le CER qui prouve ainsi la qualité de sa formation et  d’une approche très professionnelle. C’est  de très bon  augure pour notre sport. »  

    Le M2 KSR, barré par Didier Pfister, a également effectué un parcours remarquable, suivi de Tilt, skippé par Alex Schneiter qui  a remporté la Genève-Rolle-Genève le week-end dernier.  
     
    Chez les monocoques, le team hongrois de Libera Raffica, grâce à sa légèreté, remporte la 1ère place et gagne ainsi le Bol de Vermeil, après ses victoires de 1996, 1997 et 1998. Syz & Co,  vainqueur de la précédente édition et  barré par  Jean Psarofaghis, se classe 2ème. Alain Hofer à bord de Tahuata  l’emporte dans la classe TCF1+2. Dans la catégorie TCF3,  D.I. HOME, de Pascal Bachy,  remporte la première place du classement, une semaine après sa victoire à la Genève-Rolle-Genève, alors qu’Alain Hostettler arrive en tête de la classe TCF4, avec le bateau Nicolas. 

    La première place, dans la catégorie des Surprise, revient à Velasco-Uship-Port de Sciez, barré par Arnaud Machado, devant Mango, qui a franchi la ligne d’arrivée avec un écart de 12 minutes.  En  Grand Surprise,  Tixway, skippé par Philippe Raphoz, s’impose  en 22 heures et 51 minutes, rééditant son  exploit  de  l’an passé.  Chez les Toucans, c’est Passetoutgrain V qui s’impose.  
     
    En vue de la 75ème édition du Bol d’Or Mirabaud l’an prochain,  le Comité d’organisation a initié  cette année une plateforme  multimedia, accessible  depuis le site internet du Bol d’Or Mirabaud (www.boldormirabaud.ch). Elle permet dorénavant aux internautes d’être au plus près de la course par le biais de posts textes, photos et vidéos. Les chiffres parlent d’eux-mêmes :  16'000 visiteurs  –  dont plus de 10'500 visiteurs uniques  –  ont parcouru près de 40'000 pages depuis le lancement de la plateforme le 17 mai dernier. Le contenu a également été diffusé sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter. 
     
    Cette initiative technologique permet ainsi d’accroître la visibilité de la plus grande régate au monde en bassin fermé et  informera au fil des mois les afficionados de la voile sur les futurs événements prévus pour la 75ème édition qui s’annonce d’ores et déjà historique.   
     
    A la clôture de ce Bol d’Or Mirabaud, le dimanche 17 juin à 17 heures,  quelques 350 bateaux avaient franchi la ligne d’arrivée sur un total de 469 partants. 

Dernières actualités DU Bol D'OR Mirabaud

Top